Établir le prix de vente d’un livre numérique

Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur pocket
Partager sur print

Une réflexion intéressante dans cet article de Catherine Perrin. Établir un prix n’est pas chose anodine, il convient de peser le pour et le contre. Non pas en fonction de l’estime de soi, mais bien d’une réflexion plus approfondie, mettant en avant le lecteur, pourquoi achèterait-il votre ouvrage, alors que vous êtes un parfait inconnu à ses yeux (la plupart du temps) ?

Larry

 

Définir votre prix de vente est une stratégie commerciale. La première. Mais tout d’abord :

Tordons le cou à quelques contre-vérités

 

# Idée reçue n°1 : le prix de vente rémunère le travail de l’auteur

Logique. En fait. Non. Le lecteur n’achète pas votre travail.

Il se moque que vous ayez passé un an, deux ans ou même dix ans à écrire votre bouquin. Et que vous ayez sué à grosses gouttes devant votre ordinateur. Il achète quelques heures de plaisir, de distractions ou de réflexions.
Et il a le choix, beaucoup de choix.

# Idée reçue n° 2 : les concurrents de votre livre sont les autres livres

Logique aussi. Mais. Encore non. Il y en a bien plus.

Vous avez des concurrents dans :

Le budget loisir

Chaque personne consacre un budget, forcément limité, à ses loisirs. Et dans les loisirs, il n’y a pas que la lecture.

Le temps

Pire que le budget, parce qu’il ne s’achète pas, ne se met pas de côté pour plus tard. Bref, inextensible, incompressible, et tellement de choses que nous aimerions faire.

Vous avez donc aussi comme concurrents :

  • La télévision
  • Les plateformes de vidéo à la demande
  • Twitter
  • La piscine

… et j’en passe.

Par conséquent, votre lecteur potentiel doit faire un compromis.

# Idée reçue n° 3 : cinq euros n’est pas cher pour un livre

Forcément, si on le compare au prix du dernier livre de Guillaume Musso. Sauf que. Toujours non.

Si je vous propose un sboubinoïde à 5 euros en achèteriez-vous un ? Non ? Mais pourquoi donc ? 

Ah. Vous n’avez aucune idée de ce dont je parle ? Et vous vous en passez très bien.

Votre lecteur potentiel pense la même chose : 

Je ne connais pas ce livre, je ne connais pas cet auteur. Je préfère donc regarder la dernière série sur Netflix ou faire un tour dans la boîte à livres de mon quartier. Ou acheter le dernier best-seller, si autant de gens en parlent, c’est qu’il doit être bien. Ce qui explique le succès du Prix Goncourt depuis plus d’un siècle. Estampillé bon livre par un groupe de personnalités qui sont des références. Que vous approuviez ou non, ça se passe comme ça. Tous les ans, le Prix Goncourt se vend par centaines de milliers d’exemplaires

Premier constat : Avec un budget et un temps limités consacrés aux loisirs, les lecteurs ne prennent pas le risque d’être déçus en achetant le livre d’un inconnu.

Parlons de votre lecteur

Comment choisit-il ses livres ?

Selon un article du site Actuallité :

  • 82 % des lecteurs savent déjà ce qu’ils veulent avant d’aller dans un point de vente. 
  • 87 % se fient à un proche, ou à un auteur qu’ils apprécient. 
  • 64 % suivent les recommandations de la presse.
  • Quand des lecteurs opèrent le choix sur un point de vente, 80% d’entre eux connaissent l’auteur.

Deuxième constat : il faut que les lecteurs vous connaissent pour qu’ils vous lisent… Et qu’ils vous lisent pour qu’ils vous connaissent. Sans le concours de la presse ou d’un prix littéraire prestigieux.

Quel prix accepte-t-il de payer pour un auteur inconnu ?

Probablement moins que le prix d’un livre de poche ou d’un livre d’occasion. Il peut aussi prendre un abonnement en bibliothèque ou se rendre dans une librairie solidaire.

Troisième constat : Votre prix devra se situer entre zéro et huit euros.

Quelle stratégie pour votre prix de vente ?

Vos livres à 7 euros environ, sauf un qui sera à 0€99

Cette stratégie ne fonctionnera qu’à trois conditions :

  1. Vous avez plusieurs livres (ou vous aurez un jour plusieurs livres) et je vous explique pourquoi plus loin.
  2. Si vous communiquez sur vos œuvres
  3. Vous avez un lectorat potentiel (pourquoi certains livres ont du succès et d’autres n’en ont pas ? Mystère non élucidé à ce jour).

Tous vos livres doivent être à un prix raisonnable, de préférence moins cher qu’un livre de poche (autour de 8 euros) mais l’un d’eux doit être votre produit d’appel à 0€99.

 

Pourquoi un livre à 0€99 ?

Imaginez le lecteur qui ne vous a jamais lu, mais qui a vu des chroniques, des tweets, des photos sur Instagram ou Pinterest. Il est tenté. Mais 8 euros, quand même, pas loin d’un mois Netflix ou Amazon. 

Mais voilà, il y a un livre à 0€99 ? Croyez-vous qu’il va résister ? Ce n’est même pas le prix d’un café pour découvrir un auteur qui l’attire.

Votre livre à 0€99 doit être représentatif de ce que vous écrivez.

Certes, vous ne ferez pas fortune en vendant des livres à 0€99. Mais ce n’est pas non plus votre objectif. Votre objectif est de convaincre les lecteurs de votre talent, de leur donner envie d’acheter vos autres livres, ceux qui sont à des prix raisonnables.  

Bien sûr, relecture, correction, couverture, tout doit avoir été pensé avec le plus grand soin. Le lecteur ne reviendra pas s’il a lu un livre bourré de fautes d’orthographe.

Votre livre à 0€99 ne doit pas être votre seul livre. 

Le livre unique d’un auteur à 0€99 n’est pas attractif. Il communique que vous n’êtes pas sûr de votre talent…et c’est tout.

C’est la différence entre 8€ et 0€99 qui emportera la décision. Le lecteur qui hésite pour un livre à 8 euros sera ravi de satisfaire son envie à un tout petit, tout petit prix. 

Et pour ce qui est de convaincre votre lecteur de lire un autre livre… À vous de jouer.

 

Les liens de Catherine Perrin

Blogdequoilire.com

Twitter@cath_perrin

FacebookDequoilire

Instagramcath_perrin_lit_et_chronique

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Catherine PERRIN

Catherine PERRIN

Blogueuse littéraire. Lectrice compulsive et chroniqueuse passionnée. J'aime échanger sur Twitter et découvrir de nouvelles lectures. Retrouvez-moi sur mon blog, et télécharger gratuitement ma nouvelle.

Larry Quo

Site et blog dédiés au monde de l’autoédition et à la promotion littéraire. Piochez vos intérêts !

Catégories
Ressources (5)
Le meilleur des outils pour auteurs

Articles récents

Nouvelle page Facebook

Newsletter "L'impact"

L’information littéraire hebdomadaire. Astuces, conseils pour votre marketing en exclusivité pour les abonnés.

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x